La Virée de la culture est un projet régional d’envergure pour diffuser la culture nord-côtière.


Il s’agit d’une structure de diffusion novatrice et souple pour les artistes professionnels en arts visuels et les organismes patrimoniaux à travers un réseau de salles d’exposition.

Sa programmation «à la carte» permet de faire circuler les expositions dans les différentes MRC de la Côte-Nord.
Volet Arts Visuels
La programmation en arts visuels est coordonnée
par le centre d’artistes nord-côtier Panache Art Actuel
avec l’aide du Conseil des arts et des lettres du Québec.
© François Rioux
La saison des glaces
François Rioux
La saison des glaces est un périple en motoneige le long de la Côte-Nord. L’aventure m’a fait prendre une track enneigée qui transforma le projet en autre chose. Ainsi, dans cette recherche d’un état blanc, la motoneige prend l’bord et le territoire exploré devient celui du paysage onirique. Cette installation propose plusieurs vidéos en juxtaposition. Ceux-ci présentent des dérivés du pétrole sous différentes formes, comme s’ils flottaient dans l’espace d’exposition. Ils côtoient des dessins, photos, publicités falsifiées et bruits de moteurs. Quelque chose qui ressemble à l’hiver.

Biographie de l'artiste :
Je viens des lieux où je fais des choses. Je viens de Marquette, de Jonquière, de Villeray, de
Szczecin, de Verdun de l’université, de l’école de la vie, de ma déformation professionnelle, de l’atelier, de
l’ordinateur, de l’imagerie. Je viens d’un endroit où j’abrite un temps propice à n’importe quoi pour n’importe qui.
L'Alternative
Du 25 Octobre 2018 au 6 Décembre 2018
27, place La Salle Baie-Comeau (Québec) G4Z 1J8
Téléphone : 418 296-8465
Heure d'ouverture :
Mercredi et jeudi de 16 h à 21 h
Vendredi de 12 h à 21 h
Samedi de 11 h à 16 h
© Camille Bernard-Gravel
Se révéler par la surface
Camille Bernard-Gravel
Trois vidéos et une installation abordant la notion d’isolement, d’espace et de territoire, par l’intermédiaire de ces lieux isolés du Mexique visités par l’artiste. Se révéler par la surface aborde la perception poétique de l’oeil sur les forces discrètes créée par la lumière, reflétée sur des matières réfléchissantes telles que le métal, l’eau et le Mylar. Les trois vidéos et l’installation révèlent le vent, l’effet de mirage et les jeux de réflexion, qui confèrent un aspect numérique aux divers objets. Ces effets d’optique, n’étant pas des trucages vidéo, exposent la nature sous un angle inhabituel.

Biographie de l'artiste :
Depuis l’obtention de son baccalauréat en 2014, Camille Bernard-Gravel a exposé dans des villes se déployant dans cinq pays, éparpillés sur trois continents incluant l’Amérique du Sud. Originaire de Québec et heureuse récipiendaire de plusieurs bourses considérables, elle a pris part à de nombreuses résidences. Elle a participé à des évènements internationaux tels que Québec Digital Art in New York (2015), la Biennale d’art numérique de Montréal (2016), le Symposium d’art contemporain de Baie-Saint-Paul (2016) et le Mois Multi (2018).
L'Alternative
Du 7 Mars 2019 au 13 Avril 2019
27, place La Salle Baie-Comeau (Québec) G4Z 1J8
Téléphone : 418 296-8465
Heure d'ouverture :
Mercredi et jeudi de 16 h à 21 h
Vendredi de 12 h à 21 h
Samedi de 11 h à 16 h
© Sarah F. Maloney
Immortaliser le mouvement
Sarah F. Maloney et Dominique Rivard
Sarah F. Maloney et Dominique Rivard sont deux artistes nord-côtières s’appropriant la notion de territoire, la géographie, la topographie, les accidents ou exploits rencontrés naturellement. Une exposition nous permettant de se pencher sur l’imaginaire de paysages construits dans les photographies de Dominique Rivard ou dans le cas de Sarah F. Maloney, l’observation de la gélifraction en parallèle avec une analyse s’inspirant de la notion de grand-père, propre à la culture québécoise, non-autochtone et Innue. Immortaliser le mouvement est une exposition en douceur, présentant des oeuvres poétiques et accessibles.

Biographie de l'artiste :
OOriginaire de Saint-Bruno-de-Montarville, Dominique Rivard est détentrice d'un diplôme de baccalauréat en design de l'environnement de l'Université du Québec à Montréal. L'artiste, préconisant un mode de vie nomade, habite entre Baie-Comeau, Natashquan, Montréal et l'île d'Anticosti. Elle a publié son premier recueil de poésie «Carnet des tempêtes» en 2017 aux Éditions Omri et a récemment obtenu une bourse du Conseil des Arts et des Lettres du Québec (CALQ) pour un projet de photographie sur la signalétique de l'île d'Anticosti.

Originaire de Port-Cartier, Sarah Maloney est détentrice d'un diplôme de baccalauréat en arts visuels et psychologie de l'Université Concordia (2010) et d'une maîtrise de la Glasgow School of Arts (2014). Son travail présente les connections géopolitiques au travers des industries nord-côtières, soit principalement celles du fer et du bois. Elle a notamment exposé au Canada, à Chypre, en Indonésie, ainsi qu'au Royaume-Uni.
Centre Multifonctionnel Cliffs
Du 11 Juin 2018 au 25 Septembre 2018
850, place Daviault, Fermont
Téléphone : 418-287-5471
Heure d'ouverture :
Visite sur demande auprès du service des loisirs ou lors d'événements.
© François Trahan
Baie Johan-Beetz
François Trahan
Le projet photographique de François Trahan se présente en quatre volets : L’érosion des berges ne sera pas ici, Structure poétique des minéraux, Les plans d’eau et Les contributions organiques vont du survol à l’intimité des sujets trouvés parmi la nature. Cet ouvrage joue sur les paradoxes de ce qui semble immuable et à la fois grouillant de transformations. Ce qui paraît dur puis soudainement malléable. On se doit de troquer les secondes pour des milliers d’années. Ce morceau de planète, apparemment décapé, est d’une richesse étonnante.

Biographie de l'artiste :
François Trahan est photographe autodidacte depuis 1973, il témoigne de l’environnement nord-côtier depuis plus de trente ans. Aurores boréales, paysages miniers, il se démarque surtout avec « Regarder par terre… », une exposition présentée au Musée régional de la côte nord en 2002 et qui lui méritera le Prix d’Excellence culture côte nord en juin 2003. Membre fondateur du Club photo Caniapiscau et de Panache art actuel, il a récemment renoué avec la peinture.
Centre Multifonctionnel Cliffs
Du 10 Novembre 2018 au 18 Février 2019
850, place Daviault, Fermont
Téléphone : 418-287-5471
Heure d'ouverture :
Visite sur demande auprès du service des loisirs ou lors d'événements.
Maison de la culture Roland-Jomphe
Du 30 Juin 2018 au 30 Août 2018
957 rue de la Berge Havre-Saint-Pierre (Québec) G0G 1P0
Téléphone : 418 538-2450
Heure d'ouverture :
Lundi au jeudi de 8 h à 12 h et de 13 h à 16 h 45
Vendredi de 8 h à 12 h
© Natasha Durand
Cicatrices de Béluga
Natasha Durand
Mise au monde est une projection de 23 minutes dans laquelle l'artiste raconte une histoire sociale du béluga. Des histoires parallèles et métaphoriques sur le thème de la pouponnière de bélugas se croisent de la Côte-Nord, à la Russie, à Anticosti et au Nouveau-Brunswick. Son essai vidéographique prolonge, approfondit et universalise, le chef-d'œuvre cinématographique Pour la suite du monde et o¬re une –ne ré exion sur l’avenir du monde et des bélugas.

Biographie de l'artiste :
Natasha Durand est une artiste en arts visuels et de la performance. Elle détient une maîtrise en art de l’Université du Québec à Chicoutimi (2013). Elle poursuit en parallèle avec sa pratique artistique son travail de naturaliste dans les parcs nationaux (Anticosti et Grands-Jardins). Sa connaissance de l’environnement biophysique alimente constamment sa pratique de création. En tant qu’artiste, elle présente son travail dans des expositions collectives et individuelles au Québec.
Maison de la culture Roland-Jomphe
Du 10 Décembre 2018 au 10 Février 2019
957 rue de la Berge Havre-Saint-Pierre (Québec) G0G 1P0
Téléphone : 418 538-2450
Heure d'ouverture :
Lundi au jeudi de 8 h à 12 h et de 13 h à 16 h 45
Vendredi de 8 h à 12 h
© Karine Locatelli
Aperçu de l'invisible Nord
Karine Locatelli
Aperçu de l'invisible nord consiste en une série de représentations paysagistes de dessins inspirés de la nordicité du Québec. Ces dessins sont l'occasion de déconstruire les idées clichées du nord et de mettre de l'avant différentes réalités et enjeux liés principalement à la Côte-Nord et à ses paysages : exploitation des ressources naturelles, isolement, écologie, politique, climat, botanique, etc. L'artiste travaille tout d'abord ces sujets en plein air lors de ses voyages, pour ensuite en faire de grands formats une fois de retour dans son atelier.

Biographie de l'artiste :
Artiste en arts visuels, Karine Locatelli oriente sa pratique vers la représentation paysagiste par le dessin et s'inspire de la nordicité du Québec. Elle partage son temps entre Baie-Saint- Paul et l'île d'Anticosti, où elle co-organise une résidence de création avec Résidence Nomade, et le Saguenay, où elle fait une maîtrise en arts. Elle a réalisé une dizaine d'expositions et ses oeuvres figurent dans plusieurs collections privées et publiques dont celle du Musée d'art contemporain de Baie-Saint-Paul, de la Banque TD de Toronto et de la fondation David Suzuki.
Maison de la culture Roland-Jomphe
Du 4 Septembre 2018 au 20 Novembre 2018
957 rue de la Berge Havre-Saint-Pierre (Québec) G0G 1P0
Téléphone : 418 538-2450
Heure d'ouverture :
Lundi au jeudi de 8 h à 12 h et de 13 h à 16 h 45
Vendredi de 8 h à 12 h
© Dominique Rivard
Être dans ce qui s'en va
Dominique Rivard
Être dans ce qui s’en va consiste
à présenter une série d’oeuvres
photographiques s’intéressant aux rapports de
réciprocité entre l’identité et le territoire.
Dominique Rivard entremêle sa pratique de
l’autoportrait avec celle de la documentation
du paysage. Son projet vise à définir les
manifestations par lesquelles la présence et
l’errance s’affectent et à examiner en quoi le
sentiment d’identité est un mouvement, un
processus où les conditions d’existence le
changent et l’influent en simultanéité. Le
projet s’accompagnera d’une performance de
l’artiste lors du premier vernissage.

Biographie de l'artiste :
Originaire de Saint-Bruno-de-Montarville, Dominique Rivard est détentrice d'un diplôme de baccalauréat en design de l'environnement de l'Université du Québec à Montréal. L'artiste, préconisant un mode de vie nomade, habite entre Baie-Comeau, Natashquan, Montréal et l'île d'Anticosti. Elle a publié son premier recueil de poésie «Carnet des tempêtes» en 2017 aux Éditions Omri et a récemment obtenu une bourse du Conseil des Arts et des Lettres du Québec (CALQ) pour un projet de photographie sur la signalétique de l'île d'Anticosti.
L'Alternative
Du 13 Décembre 2018 au 19 Janvier 2019
27, place La Salle Baie-Comeau (Québec) G4Z 1J8
Téléphone : 418 296-8465
Heure d'ouverture :
Mercredi et jeudi de 16 h à 21 h
Vendredi de 12 h à 21 h
Samedi de 11 h à 16 h
Bureau d’accueil touristique
Du 20 Juin 2018 au 15 Septembre 2018
24, chemin d’en Haut, Natashquan, QC G0G 2E0
Téléphone : 418 726-3060
Heure d'ouverture :
8 h 30 à 17 h 30, tous les jours
© Viviane Bertrand
La Poursuite du Sens
Viviane Bertrand
L’exposition peut inclure une douzaine de toiles flottantes : encre, pigments sur papier marouflé, accrochage par oeillets. Format horizontal : 50 cm par 140, et jusqu’à 300 cm. (possibilité de faire le coin d’une pièce s’il y a lieu, ou de superposer en parallèle) Et 20 à 30 encres sur papier 20 par 30 ou 40 cm, copies suspendues sur fils ou présentées dans des cahiers accordéons sur étagère ou table.

Biographie de l'artiste :
Il y a deux ans Viviane Bertrand choisi de revenir s’établir aux rives de l'estuaire du Saint-Laurent. Par amour du grand et du beau qui nous habite autant que nous l’habitons, elle liera dorénavant son travail aux mouvements du fleuve pour témoigner en images de cet espace de vie tout à fait exceptionnel. Son travail fut présenté au Canada, États-Unis, Angleterre, Espagne, Autriche, Italie Allemagne, Suisse, Slovénie, Croatie, France.
Auberge du Nord-Côtier
Du 3 Juillet 2018 au 23 Août 2018
4373, rue Des Pionniers, Port-Cartier, QC
Téléphone : (418) 799-1241
Heure d'ouverture :
Ouvert tous les jours de 10 h à 19 h.
© Maryse Goudreau
Mise au monde
Maryse Goudreau
Mise au monde est une projection de 23 minutes dans laquelle l'artiste raconte une histoire sociale du béluga. Des histoires parallèles et métaphoriques sur le thème de la pouponnière de bélugas se croisent de la Côte-Nord, à la Russie, à Anticosti et au Nouveau-Brunswick. Son essai vidéographique prolonge, approfondit et universalise, le chef-d'œuvre cinématographique Pour la suite du monde et o¬re une –ne ré exion sur l’avenir du monde et des bélugas.

Biographie de l'artiste :
Maryse Goudreau est née en 1980. Elle travaille à partir
d’Escuminac (Gaspésie). En 2017, elle est devenue la première
récipiendaire du Prix Lynne-Cohen offert en partenariat avec le
Musée national des beaux-arts du Québec. Son travail a été diffusé au
Canada, et notamment au Musée des beaux-arts de Montréal,
en Europe, et en Amérique latine.
Auberge du Nord-Côtier
Du 8 Septembre 2018 au 25 Octobre 2018
4373, rue Des Pionniers, Port-Cartier, QC
Téléphone : (418) 799-1241
Heure d'ouverture :
Ouvert tous les jours de 10 h à 19 h.
© Kathleen Walsh-Moleski
Totems de la Côte-Nord
Kathleen Walsh-Moleski
Dans l’exposition Totems de la Côte-Nord, la Roche fait partie intégrante de l’économie de la Côte-Nord mais aussi de la dureté de sa réalité. Les Totems servent à la protection par la symbolique d'un mode de vie en région, à la fois bienveillant et capricieux. Les photographies des totems ont été prises dans des moments rares lorsque le lac est très calme avant la disparition du soleil. Les images-miroirs formées ainsi montrent l’impression d’un personnage fait de roches. Une fois libéré, il devient un gardien du Nord comme un totem des peuples autochtones de la Côte Ouest.

Biographie de l'artiste :
Née à New York et licenciée en arts et lettres de Notre-Dame College de Cleveland, aux États-Unis, Kathleen Walsh-Moleski immigre au Canada en 1966 et s’établit à Sept-Îles en 1989. Quelques cours et ateliers suivis à l’Université McGill de Montréal, avec Gerald Squires, le RCA de Terre-Neuve, le Labrador West Visual Arts Association et le 50e parallèle à Sept-Îles, la mèneront peu à peu à consolider ses acquis en arts et à poursuivre des formations spécialisées en, photographie. De ses suites, son projet Forêt ensorcelée fera l’objet d’une exposition solo au Musée régional de la Côte-Nord à Sept-Îles (2003) ainsi que dans la galerie de Long Island à New York (2004). Kathleen Walsh-Moleski a fait partie des expositions et des résidences du Centre d’artistes PANACHE art actuel : É-cart – Distance (2011), Territoire magnétique (2013), Mouvances boréales de Montréal (2014) et Quétachou : résilience du territoire (2015).
Auberge du Nord-Côtier
Du 15 Décembre 2018 au 15 Février 2019
4373, rue Des Pionniers, Port-Cartier, QC
Téléphone : (418) 799-1241
Heure d'ouverture :
Ouvert tous les jours de 10 h à 19 h.
Salle L’Aquilon de la bibliothèque Louis-Ange-Santerre
Du 4 Septembre 2018 au 6 Octobre 2018
500, rue Jolliet Sept-Îles (Québec) G4R 2B4
Téléphone : 418 964-3355
Heure d'ouverture :
Du lundi au mercredi : 12 h à 20 h
Jeudi et vendredi: 9 h à 18 h
Samedi et dimanche : 9 h à 17 h
Ville
Exposition
Artiste
Une réalisation de MAP DESIGN. Copyright © 2018 La Virée de la Culture. Tous droits réservés